Avertir le modérateur

vendredi, 13 octobre 2006

Présidentiel, AVIS n°O3 !

medium_avis3.jpg

    On est pas au bout de nos surprises ! Rien n'est joué chez les mastodontes ... Si Sarkozy a une réelle avance, l'unité au sein de l'UMP ne semble qu'apparente . A gauche, Royal annonce déjà la possibilité de se soustraire à certains débats : "Si les débats sont détournés de leur destination, je me réserve le droit de ne pas m'y assujettir" .

  
    Ségolène Royal commence à m'agacer ! Elle a perdu le maigre capital sympathie que j'avais pour elle. Elle me donne de plus en plus l'idée qu'elle fuit la confrontation. Cela a été le cas aux universités d'été et cela sera peut-être le cas lors de la "course à l'investiture" . Fermez les yeux quelques instants et imaginez vous un débat télévisé entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal ... Mais il va la manger la tout cru c'est évident ! Avouons aussi qu'au delà de cela nous ne connaissons pas bien son orientation, au contrario de DSK et Fabius . Laurent Fabius me semble jouer sa "séance" ! Je ne connais pas la côte de popularité et sa capacité à rassembler ! Pour ma part il est d'une autre époque ... DSK est un homme qui a de l'analyse je le trouve très pédagogue. Lors du débat référendaire, j'ai apprécié ses interventions . A gauche pour ma part, c'est le moins pire ... 

    L'UMP a encore dans ses cartons un tas de surprises pour nous. Qui penserai qu'un parti avec des sensibilités divers fasse unité derrière une seule personne ? MAM a bien décidé, cela fait de moins en moins de doutes qu'elle sera candidate elle aussi ! Ecoutez ses déclarations aux universités d'été du parti: 

podcast
    Si l'on ajoute à cela ses déclarations récentes ... vous comprenez la suite ...   Pour les autres et UDF compris,  RAS pour le moment ... pour le moment ! Moi je suis toujours un peu plus Bayrou qu'un autre mais je suis très indécis. Demain je pourrai très bien changer d'avis ! 

 

Commentaires

La mondialisation de la connerie ... :

Ceux qui, il y a quelques années, ironisaient sur le niveau intellectuel des américains lorsqu’ils ont porté Georges W. Bush au pouvoir doivent se trouver bien marris d’être français au soir du premier tour de la présidentielle. Car comment ne pas rire de voir que les citoyens des classes moyennes ou populaires ont aidé à placer en tête du scrutin un homme qui demain va leur faire perdre leurs emplois en facilitant les délocalisations, détruire leur système de protection sociale, démolir leur système de retraite, diminuer les impôts des plus riches et augmenter ceux des plus pauvres (par l’augmentation de la TVA), redistribuer leur argent (celui de l’Etat) aux entreprises qui, elles-mêmes, le redistribueront à leurs actionnaires, démantèlera les services publics pour attribuer leurs fonctions à des sociétés privées qui s’empresseront d’augmenter les prix de tous les services.

Comment ce peuple qui se prétend le plus intelligent du monde peut-il se laisser abuser par ce bonimenteur de foire qui a vendu aux électeurs moyens la corde qui va servir à les pendre ?

Il faut croire qu’après la malbouffe à MacDo, les feuilletons télévisés débilitants, le journalisme de complaisance et la dégradation morale du personnel politique, la connerie aura, elle aussi, dans le cadre d’une mondialisation qu’on prétend inévitable, fini par traverser l’Atlantique.

Car la France de Sarko sera celle des égoïstes et des mange-merde, repliés sur leur petit confort pour ne pas voir crever de faim les SDF du coin de la rue, ceux qui ont choisi l’égoïsme au lieu de la solidarité, la France de ceux qui préfèrent assurer leur vacances au ski en faisant des heures supplémentaires plutôt que de donner du travail aux autres, celle de ceux qui ferment les yeux sur les licenciements tant que leur emploi n'est pas menacé, qui refusent de se syndiquer par peur de compromettre leur carrière, celle des fayots qui n'hésiteront pas à prendre la place de leur collègue plutôt que de perdre la leur, celle des abrutis qui admirent des demeurés qui gagnent des milliards en tapant dans un ballon ou en se trémoussant sur un plateau de télévision, celle de ceux qui s’extasient devant des comédiens qui leur font croire à une réalité virtuelle à l’eau de rose dans des feuilletons stupides.

Bref, c’est la France franchouillarde des médiocres, basse et moutonnière, qui n’a même plus le courage de relever la tête devant l’affront que lui font ceux qui, sous couvert de construction européenne ou de mondialisation, lui tondent la laine sur le dos.

On peut penser que c’est ainsi que les grands peuples deviennent des peuples avilis et que des civilisations finissent par se perdre dans les marécages de l’Histoire… C’est Georges W. Bush qui doit bien rigoler ...

Écrit par : ehim | mardi, 24 avril 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu